Qutenza 17e patch

Qutenza 17e patch

Qutenza 17e patch le temps passe très vite ! (erreur !  ce patch est en réalité après recomptage le 20e)

Et un de plus !

Mercredi 2 mai 2018 me voilà à nouveau en ambulatoire à l’I.C.O. Paul Papin d’Angers. Déjà dix semaines de passées depuis l’application de mon 16e patch qui a bien fait son job. J’avais rendez-vous à 15 heures et 30 minutes et l’infirmière m’a posé le patch à 16 heures. Comme on le laisse en place une heure et que je suis bon en math, nous voilà rendu à 17 heures. Il est maintenant temps de le retirer, d’autant que le pack de glace, moins froid que d’habitude commence à ne plus trop me refroidir. Les infirmières au top ont téléphoné aux ambulances Castrogontériennes au bon moment et mon chauffeur arrive pile poils.

Qutenza 17e (3)
1 heure à ne rien faire c’est long ! Alors soit on dort, on lit ou l’on regarde la télévision. On a la chance de l’avoir gratuitement à l’I.C.O. Paul Papin d’Angers.

Qutenza 17e (1)
Le patch Qutenza est en place et va y rester pendant 1 heure.

Qutenza 17e (2)
Un pack de glace est en place au dessus du patch Qutenza.

Qutenza 17e (4)
Une fois rentré à la maison. On voit 1 heure après avoir enlevé le patch et refroidi que cela brule toujours.

L’histoire de “Qutenza 17e patch”

A 18 heures me voilà de retour chez moi. Il n’y a plus qu’à rester sagement allongé sur le canapé devant la télé avec mon pack de glace sur le thorax. Je me suis endormi plusieurs fois, mais je me réveillais dès que le pack ne refroidissait plus suffisamment. Je les renouvelais environ toutes les heures. Ne tenant plus, je suis aller me coucher à 2h00 du matin avec un pack de froid sur moi et une bouillotte pour mes pieds gelés.

Voici donc en quelques mots l’histoire de “Qutenza 17e patch” du nom.

Si vous cherchiez un meilleur témoignage sur ce sujet, je vous recommande mon premier article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remonter en haut