BPCO – Bronchopneumopathie Chronique Obstructive

BPCO
BPCO
Emphysème - BPCO
Emphysème – BPCO (image 1)

Pour commencer, je ne sais pas dans quelle mesure l’on peut rapprocher la BPCO et le cancer du poumon. De toute évidence ces deux maladies ont au moins en commun les poumons et le tabac.

Ce qui me pousse à écrire cette page restée longtemps dans mes brouillons, c’est une note dans le compte rendu de scanner de contrôle du 07-11-2016 (voir image 1). J’ai donc un poumon en moins (droit, le plus gros) et l’autre n’est pas complètement top. À quel point, je n’en sais rien.
Lorsque j’ai participé à la Cohorte RéhaEffort des Pays de la Loire, je n’ai pas demandé les résultats de mon test d’effort, gaz du sang, spirométrie. Je ne connais donc pas à quel stade de la maladie je suis. Le Dr Ouksel Hakima m’avait certainement donné des détails, toutefois je n’ai retenu que «gros déficit respiratoire». Il faut reconnaître qu’avec un poumon de moins, c’est plutôt logique.

«L’emphysème paraseptal et les bulles

Il touche la périphérie du lobule et paraît résulter de tractions sur les septum ainsi que d’inflammation notamment pleurale. C’est dans cet emphysème que s’observent le plus volontiers les volumineuses bulles solitaires ou les collections de bulles.» (Sources : pneumocourlancy.fr )

BPCO – définition

Scan de contrôle du 07-11-2016
Scan de contrôle du 07-11-2016

«La bronchopneumopathie chronique obstructive est une maladie chronique inflammatoire des bronches le plus souvent associée à d’autres maladies. Elle se caractérise par un rétrécissement progressif et une obstruction permanente des voies aériennes et des poumons, entraînant une gêne respiratoire. Plus de 80% des cas sont causés par le tabagisme (actif ou passif).»
(Source : inserm.fr)

C’est une maladie très handicapante qui ne se guérit pas et qui sans prise en charge, peut même être mortelle. En France, 5 à 10% de la population des plus de 45 ans en souffrent. Elle est responsable de 18 000 décès par an.

Les causes de la maladie

Scan de contrôle du 07-11-2016
Scan de contrôle du 07-11-2016

La cause principale est à 80% le tabac.
Les autres causes sont :

  • La pollution de l’air.
  • Les expositions domestiques et professionnelles.
  • Les infections pulmonaires pendant l’enfance.
  • Le tabagisme passif.
  • La consommation de cannabis.
  • Les prédispositions génétiques héréditaires ou non.

Les métiers à risque BPCO

En cause très souvent l’inhalation de poussières, de vapeurs, de gaz et de fumées.

  • Le secteur minier,
  • Les métiers du bâtiment,
  • Les travaux publics,
  • La fonderie,
  • La sidérurgie,
  • L’industrie textile,
  • Certains métiers agricoles et d’élevage.

Quelques liens sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remonter en haut