Patch Qutenza (6)

Qutenza

Qutenza je t’adore !

On pourrait penser au titre du énième et dernier film du célèbre agent 007 où, Qutenza ne serait qu’une magnifique James Bond Girl slave de plus. Eh bien non !

Qutenza – 6ème patch

On dit souvent qu’il faut mettre un peu de piment dans sa vie sexuelle. Eh bien moi, j’en mets une fois tous les trois mois et cela me réussi plutôt bien.

Ceux qui connaissent Qutenza, sourient peut être un peu. Pour les autres, cet article mérite votre attention.

Trêve de plaisanteries !
Cet article n’est autre que la suite logique de “Cinquième patch Qutenza“. Hier, mardi 12 mai 2015, je suis allé passer une partie de l’après midi en hospitalisation de jour pour la pose de mon sixième patch. Le cinquième patch a joué son rôle à merveille et c’est une première, son efficacité a durée le trimestre. Trois + deux du quatrième patch, cela fait cinq mois que je “revis” avec des douleurs bien atténuées.
Cela ne veut pas dire que tous les jours sont faciles et se ressemblent. Si il est vrai que l’on s’habitue à la douleur, l’inverse l’est également et les “40%” de douleurs restantes lorsque les patchs sont efficaces, redeviennent vite notre nouveau “100%”.
Il faut aussi compter avec les changements météorologiques et ce n’est pas rien.
Grâce aux patchs, je suis dans une bonne période et en accord avec mon algologue, nous avons depuis un mois, diminué de moitié la dose matinale de morphinique.

Espérons que “Qutenza 6” sera le digne successeur de son prédécesseur le bien aimé “Qutenza 5”. Nous le saurons à la fin de son règne, je l’espère pas avant 3 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remonter en haut