Traitement, coronavirus et confinement

traitement, coronavirus et confinement

Non je ne suis pas mort ! Il est vrai que je n’ai rien publié sur le blog depuis le 11 décembre 2019. Il faut dire que je suis dans une routine médicale qui n’a que peu d’intérêt pour mon témoignage. Si je reprends le clavier aujourd’hui, c’est pour aborder le sujet du traitement pendant cette période particulière.

Une autre vision de la vie

Lorsque vous n’avez plus qu’un poumon qui de surcroît n’est pas forcément en parfait état, vous avez une autre vision de la vie. Alors quand un virus s’attaquant aux poumons pointe le bout de son nez dans votre pays, vous faites partie des premiers à faire attention.

Grippe ou Covid-19 ?

Revenons en arrière à la première semaine de janvier, donc bien avant les premiers cas de covid-19 en France. L’année débute en étant bien malade environ 8 jours avec les symptômes de la grippe. Je n’appel pas le médecin car ça fait le yo-yo un jour sur deux. Je prends du paracétamol pour faire baisser la température que je n’arrive pas à prendre car mon thermomètre est HS. Fin janvier le virus arrive dans le pays et obligatoirement dans tous les médias, on entends plus parler que de ça. Bizarrement les symptômes sont assez similaires à la grippe, ce qui complique le diagnostic.

Une deuxième fois, mêmes traitement

Nous sommes maintenant en février pour la deuxième fois de l’année je suis malade. Encore exactement les mêmes symptômes, grippe ou covid je ne sais pas et cette fois aussi je n’appel pas le médecin. Vivant seul et ayant maintenant 4 chats à m’occuper, je n’ai surtout pas envie d’être envoyé à l’hôpital. Paracétamol et petite prière pour que tout aille bien, j’essaie de surveiller ma respiration. Pas évident pour moi de savoir si ma détresse respiratoire pourrait venir d’une infection par le virus puisque je suis toujours plus ou moins handicapé de ce coté.

Mars traitement annulé

Depuis le 12 mars comme tout le monde, je ne peux plus aller voir mes parents en ehpad. On comprend bien l’utilité de la mesure, mais ce n’est pas évident à vivre pour eux et pour moi.
Le 17 nous sommes tous confinés. Cela a un impact encore plus difficile pour moi. En effet, n’ayant plus de véhicule j’utilise les services d’une association qui permet aux personnes âgées et/ou handicapées de se déplacer. Hors cette association reposant sur des bénévoles retraités est contrainte de suspendre son activité. Depuis le 17 je ne suis donc pas sorti de chez moi. Par chance j’habite au milieu des champs et par ce beau temps je peux sortir quand je veux dans mon terrain ou marcher sans rencontrer personne.

IMG_20200416_153822
Confinement campagnard 16-04-2020

Fin mars le centre antidouleur m’appel pour me dire que mon traitement par patch Qutenza prévu le 2 avril est annulé. Aucune autre date n’est prévue pour le moment.

Avril

Au 21 avril voila les dernières nouvelles.  Vous l’avez certainement entendu comme moi, le premier ministre a annoncé la reprise des visites en ehpad. Pour la sécurité des anciens et pour moi aussi, il ne faut pas faire n’importe quoi. Donc prudence !
Autre nouvelle, le centre antidouleur m’a appelé hier. Je peux avoir mon patch la semaine suivante si je le souhaite. J’ai décliné l’offre. Lorsque le patch précédent n’a plus fait effet, j’ai vécu l’une de mes journées les plus douloureuses le 8 avril.

Douleurs neuropathiques et infection urinaire
Ce mercredi a été une journée des plus douloureuse. Levé avec une infection urinaire,un gros mal de ventre, de tête et les douleurs neuropathiques en haut de l’échelle.
Spasfon + médoc pour l’infection allongé toute la journée branché 8:00 sur la tens.

Les 8 ou 10 premiers jours du mois j’avais de grosses pertes d’équilibre. Tout cela a fini par passé et la douleur s’est stabilisée à peine plus que lorsque le patch fait effet. J’ai donc pris la décision d’attendre et voir comment cela évolue sans patch.

Portez-vous bien !

2 Commentaires

  1. Christophe
    21 avril 2020

    Courage Laurent, t’es pas tout seul et, pour ma part, quand je vois pas d’article, je me dis que tout va bien pour toi 😉

    Tchuss


    Christophe

    Répondre
    1. Laurent
      23 avril 2020

      Merci Christophe, comme on dit “pas de nouvelles, bonnes nouvelles” 😉 (ce n’est hélas pas toujours vrai)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remonter en haut

%d blogueurs aiment cette page :