Droit à l’oubli et crédit immobilier, automobile, à la consommation

droit à l'oubli

Droit à l’oubli

D’après son auteur, cette pétition vise à rectifier la loi sur le droit à l’oubli après un cancer. Pour un arrêt de la discrimination à la consommation aux personnes en rémission d’un cancer.

Avant le 30 septembre

Bonjour, je partage cette pétition sans grande conviction d’atteindre les 100 000 signatures avant le 30 septembre 2020. Ce nombre de signatures est indispensable pour pouvoir saisir le Sénat d’une demande d’inscription à l’ordre du jour d’un texte législatif ou de création d’une mission de contrôle sénatoriale.

Et vous ?

Quel malade de cancer ou d’autres maladies, ayant besoin d’un crédit immobilier, un crédit automobile ou un crédit à la consommation n’est pas ou n’a pas été victime de discrimination aux crédits ?

La pétition


Le problème c’est l’assurance

Votre banquier vous dira souvent OUI, mais le problème c’est la souscription d’assurance qui vous sera soit refusée ou acceptée avec des taux plus élevés et ou des exclusions de garanties. La dernière loi sur le droit à l’oubli a été dans le bon sens, dans certains cas, en diminuant la durée pendant laquelle vous êtes obligé de déclarer votre maladie à l’assureur. Par contre pour le cancer du poumon et dans d’autres cas, rien n’a changé. Pendant 10 ans, que vous soyez guéri ou non, obtenir un prêt avec une assurance acceptable niveau coût et/ou garanties reste de l’ordre du rêve.

Dans mon cas

Je suis moi-même sans véhicule depuis novembre 2017 et je dois avouer que je n’ai pas essayé d’obtenir un crédit. Plusieurs choses m’ont orienté vers ce choix. En premier lieu le nombre de témoignages des difficultés et obstacles rencontrés par ceux qui tentaient mal grès tout d’obtenir un crédit. Ensuite ayant des petites ressources financières, je dois dire que sans crédit à rembourser la vie est plus facile. Et enfin avoir un véhicule représente un coût financier non négligeable. Entretien, assurance, auto-contrôle, carburant, je préfère mettre mon argent dans d’autres dépenses. Bien sûr si je travaillais encore le véhicule serait indispensable là où je vis, mais mes ressources financières seraient autre.

  • Pour en savoir plus sur le dispositif du “droit à l’oubli” : AERAS (S’assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé)
  • La pétition sur le site Mes Opinions
  • La pétition sur le site change.org

Sondage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remonter en haut

%d blogueurs aiment cette page :