Novembre perle 2019, peu de visibilité, beaucoup d’indifférence

Novembre Perle 2019

Novembre Perle, qui parmi les français est capable de dire ce que cela représente ?

Novembre Perle 2020 commence dans

En attendant nous pouvons tout de même
Sensibiliser, Informer, Accompagner, Témoigner, Rompre l'isolement, Aider la recherche...
C'est à nous de jouer !

Novembre Perle pour sensibiliser

Quel français ou française non touché directement ou indirectement par le cancer du poumon, a déjà entendu parler de cela ?
Qui en parle dans les médias ?
Comme moi faites en l’expérience, tapez « sensibilisation au cancer du poumon » dans Google et vous verrez. Huit jours se sont déjà écoulés en novembre et pourtant un seul résultat sur la première page de résultats en parle cette année. Merci à « mon réseau cancer du poumon » pour cette publication dès le premier novembre. Si vous tapez « novembre perle » c’est encore pire. Mis à part le lien vers l’événement Facebook 2018, le reste est en rapport avec les perles. À noter que cet événement Facebook existe depuis quelques années en France (2013). C’est Martine D’agen assistée de Mme Danièle Jans, qui a importé ce concept « Novembre Perle » qui existe depuis plus longtemps aux états unis.

Peu de visibilité, beaucoup d’indifférence

Martine comme moi et maintenant mon réseau cancer du poumon, essayons d’imposer cette appellation pour les événements organisés en ce mois au profit du cancer du poumon. Sensibiliser, informer, récolter des fonds pour la recherche, etc., il y a tant à faire dans le même esprit qu’Octobre Rose, mais si peu de visibilité. Ce cancer tue plus que le cancer colorectal et le cancer du sein réunis (source : unicancer.fr), en conséquence il devrait être sur le devant de la scène. Ce n’est pas du tout le cas.
Pourquoi ?
Pourquoi stigmatiser tous les malades qui quelques fois n’ont même jamais fumé ? Cette stigmatisation ce traduit par de l’indifférence et une moindre compassion dans la société. De la compassion il y en a entre malades, rares survivants et proches, mais très rarement venant des autres. Ces autres qui peut-être fument ou ont fumé, mais n’ont jamais eu affaire à ce cancer. Premièrement elles sont indifférentes à votre sort et deuxièmement elles vous rejettent de la société.

Le mois sans tabac occulte

Que dire de cette campagne ? Elle est importante puisqu’elle va dans le bon sens pour la santé des français. On attribue 80 % de cancers du poumon au tabac donc il y a un rapport direct avec notre cause. En revanche, c’est un désastre pour nous en terme de sensibilisation au cancer du poumon. Cette campagne parle « tabac ». Cette addiction est responsable de plusieurs maladies comme vous pouvez par exemple le voir sur le site ameli.fr. Par conséquent pourquoi l’avoir positionné sur le mois de novembre ? Choisir un mois qui ne ferait d’ombre à aucune cause liée au tabac aurait été plus judicieux.

Le tabac coûte vraiment cher au malade du cancer du poumon.

  • Premièrement cela lui vaut d’être stigmatisé.
  • Deuxièmement il reçoit très peu de compassion.
  • Troisièmement il est marginaliser.
  • Quatrièmement sa situation devient souvent précaire financièrement.
  • En plus cette campagne le rend invisible.

Une bonne action au mauvais moment

Il est vraiment regrettable que le Ministère des Solidarités et de la Santé et Santé publique France, en partenariat avec l’Assurance Maladie aient choisi ce mois pour leur action. Allez lire cette page et vous comprendrez que pour eux, novembre ne veut pas dire sensibilisation au cancer du poumon. À croire que moins on en parlera, plus on aura de chance d’oublier que l’état a travers la Seita est directement responsable d’une part des cancers du poumon actuels.

Pour la majorité des français novembre 2019 sera donc encore celui du mois sans tabac et non celui du cancer du poumon. Remarquez il ne peut en être autrement quand même sur le site de La Ligue contre le cancer et sa page Facebook, après Octobre Rose vient Le Mois Sans Tabac.

Aux oubliettes le cancer du poumon !

Remerciements

Merci aux associations « mon réseau cancer du poumon« , « De L’air« , « LUCE (Lung Cancer Europe) » et à la page Facebook « Cancer Poumon, Lung Cancer » tenue par Martine D’agen et Danièle Jans d’exister afin de soutenir les malades et leurs proches, et porter leur voix au niveau national et européen.

mrcp
mon réseau cancer du poumon

LUCE
LUCE (Lung Cancer Europe)

De L'air
De L’air

Cancer Poumon, Lung Cancer
Cancer Poumon, Lung Cancer

 

2 Commentaires

  1. MURIEL
    12 novembre 2019

    Bonsoir
    Je suis assez d’accord avec votre article. Les autres cancers que celui du sein sont souvent oubliés et pourtant comme vous dites bien plus mortels en chiffre (même si on est d’accord qu’ il n’y a pas de petit cancer)
    Moi même ayant un cancer du colon métastasé aux poumons qui sait quel mois a lieu la campagne du cancer du colon
    et comme je dis le cancer c’est toute l’année
    D’ailleurs je ne sais pas si vous avez lu mon article sure » octobre rose ses dérives et dérivés » sur mon blog, j’y ai rédigé mes impressions car hélas même si campagne utile elle est souvent récupérée et pas forcément dans le bon sens

    il existe d’ailleurs un calendrier des campagnes de chaque cancer que j’ai mentionné sur ma page facebook

    mais que faire d’autres ?

    Répondre
    1. Laurent
      13 novembre 2019

      Bonjour Muriel,
      Il y aura toujours hélas de la récupération. Il faut reconnaître à toutes ces femmes touchées d’avoir réussis magnifiquement à mettre en avant le cancer du sein. Ce qui les aide sans nul doute c’est le taux de survivantes par rapport au cancer du poumon et puis certainement aussi le regard différent de notre société sur ces deux maladies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remonter en haut

%d blogueurs aiment cette page :