Curi(e)osité, podcast le cancer du poumon

Curi(e)osite

Dans le cadre de Novembre Perle, je partage ci-dessous des podcasts, Curi(e)osité, que j’ai trouvé intéressants. Un petit rappel des chiffres 2018, du cancer du poumon en France (source INCa). Et enfin, quelques lignes et des vidéos informatives sur un sujet que l’on n’aborde pas assez, la BCPO (bronchopneumopathie chronique obstructive).

Les podcasts Curi(e)osité

Curi(e)osité c’est le podcast de l’Institut Curie qui fait entendre la voix aux chercheurs, médecins et patients de l’Institut Curie dans la lutte contre le cancer.

Curi(e)osité – Le cancer du poumon

Essais précoces – Curi(e)osité

Deuxième épisode, dans le cadre du Mois sans Tabac, ce podcast s’intéresse au cancer du poumon. Premier épisode, à écouter pour en apprendre plus sur les essais précoces* menés à l’hôpital de l’Institut Curie à Paris.
*Phases initiales de développement des médicaments avant leur commercialisation.

Dossier complet sur le cancer du poumon sur le site internet de l’institut curie et communiqué de presse du 04 novembre 2019.

Quelques chiffres de l’INCa – Cancer du poumon

« Ainsi en 2018, on estime le nombre de nouveaux cas de cancers du poumon à 31 231 chez l’homme et à 15 132 chez la femme. Il est à présent le 2e cancer le plus fréquent chez l’homme et le 3e chez la femme. Le nombre de décès en 2018 par cancers du poumon est estimé à 22 761 chez l’homme et à 10 356 chez la femme, ce qui en fait respectivement le 1er et 2e cancer le plus meurtrier.

Même si la survie nette à 5 ans standardisée s’est légèrement améliorée chez l’homme atteint d’un cancer du poumon en passant de 12 à 16 % pour ceux diagnostiqués entre 1989 et 1993 et ceux diagnostiqués entre 2005 et 2010 alors qu’elle est restée stable à 19 % chez la femme, le cancer du poumon fait clairement partie des cancers de mauvais pronostic. La survie à 10 ans reste à des niveaux très bas, notamment chez l’homme pour qui elle ne dépasse pas 10 %. » Source : (INCa) Les cancers en France en 2018 – L’essentiel des faits et des chiffres (édition 2019) – PDF 693,48 ko

BPCO ou bronchopneumopathie chronique obstructive

Comme pour le cancer du poumon qu’elle accompagne souvent, la première cause de BPCO est environ à 80% le tabac.

« La BPCO ou bronchopneumopathie chronique obstructive est une maladie respiratoire chronique due à une inflammation et une obstruction permanente et progressive des bronches. Sa principale cause est le tabagisme. »

Quelques chiffres de 2016 en France

  • 7,5 % des adultes de plus de 40 ans ont une BPCO, soit environ 2,5 millions de personnes,
  • 120 000 hospitalisations pour BPCO,
  • 16 000 personnes sont mortes des suites d’une BPCO.

L’arrêt du tabac et la prise en charge précoce de la maladie permettent de diminuer le nombre d’hospitalisations et de décès.

Journee Mondiale de la BPCO 2019
Journee Mondiale de la BPCO 2019

La BPCO est une maladie qui ne se guérit pas, mais sa prise en charge ralentit son évolution. Comme pour le cancer du poumon, il ne faut pas oublier les autres causes de cette maladie. Toutes les personnes atteintes de BPCO ne sont pas fumeurs ou d’anciens fumeurs. Il reste 20% d’origines autres que le tabac comme par exemple :

  • La pollution de l’air.
  • Les expositions domestiques et professionnelles.
  • Les infections pulmonaires pendant l’enfance.
  • Le tabagisme passif.
  • La consommation de cannabis.
  • Les prédispositions génétiques héréditaires ou non.

La journée modiale de la BPCO : mercredi 20 novembre 2019, c’est dans trois jours.

Sources du paragraphe BPCO : ameli.fr , Inserm.fr, Fondation du Souffle,

 

1 Commentaire

  1. Christophe
    17 novembre 2019

    Le podcast sur le cancer du poumon est vraiment bien.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remonter en haut

%d blogueurs aiment cette page :