Rémission ou guérison ?

Rémission, personne n’en a encore parlé.

Rémission - Boite
Vivement l’arrivée des boites en pharmacie !

27 mois se sont écoulés depuis le 26 novembre 2012, jour de ma totalisation (pneumonectomie), personne ne m’a encore parlé de rémission ou guérison. Il est vrai que je n’ai encore posé la question à personne.

Personnellement, comme depuis ce fameux 26 novembre il n’y a plus trace de cancer, je me considère comme guéri.  Bien entendu je sais que ce n’ai pas gagné pour autant, il faut encore attendre pour se réjouir. Après les scanners de contrôles trimestrielles la première année, il y en a tous les 6 mois. Il y en a un d’ailleurs qui arrive dans moins d’un mois le 2 avril 2015.

Tout ce suivi, mais aussi le suivi des douleurs neurologiques périphériques, séquelles de cette pneumonectomie, je le publie sous forme d’articles et non dans les pages comme celle que vous lisez actuellement. Vous trouverez ces articles avec le tag « cancer poumon« .

Le temps passe

Mise à jour au 7 mars 2016 : Le temps passe et les contrôles s’espacent de plus en plus. Après être passé à 6 mois entre les scanners et les visites chez ma bien aimée pneumologue, la prochaine fois je n’aurais droit qu’à une simple radiographie du thorax. Pour la première fois depuis le début de la maladie, une année complète se sera écoulée entre mes deux derniers scanners. Malgré tout pas une personne du corps médical n’a prononcé le mot « rémission » et vous vous en doutez, encore moins « guérison ».

Je l’ai lu !

Mise à jour du 7 novembre 2016 : Alors que personne ne l’a encore prononcé, ce jour je peux lire pour la première fois en conclusion de mon dernier scanner de contrôle : « la rémission se poursuit » 🙂

Fin du suivi

Mise à jour du 23 novembre 2017 : Aujourd’hui j’ai eu ma dernière consultation chez ma pneumologue, mon dernier scanner de contrôle il y a neuf jours. Je sors du suivi à 5 ans sans que personne n’ait jamais prononcé les mots magiques.

En savoir plus

Des liens pour y voir plus clair sur les définitions rémission et guérison :

10 Commentaires

  1. Martine D'agen
    3 avril 2015

    Une question très importante pour tous les patients touchés par un cancer, que nous abordons d’une façon globale sur une Page Facebook dédiée « Cancer Rémission, Guérison » où je me réjouirai de t’accueillir Laurent 🙂 https://www.facebook.com/pages/Cancer-R%C3%A9mission-Gu%C3%A9rison/314200941948544
    Martine D’agen

    Répondre
    1. Laurent
      4 avril 2015

      Merci Martine 🙂

  2. Durand
    24 octobre 2017

    Il est 3h 15 du matin, je n’ai pas pu m’arrêter de lire. Incroyable ! vous expliquez bien, c’est dur et on ressent bien toutes vos émotions. Tenez nous au courant de la suite que j’espère bonne et merci Sylvie

    Répondre
    1. Laurent
      25 octobre 2017

      Bonjour Sylvie et merci pour votre commentaire.
      Aujourd’hui si il n’y avait pas ces douleurs neuropathiques qui me gâchent la vie, le cancer semble me laisser tranquille. Je dis « semble » car l’on ne sent pas forcément lorsqu’il revient. Pour en être sûr j’attends mon prochain scanner (le 14/11) et le rendez-vous chez ma pneumologue (le 23/11). Je ne manquerais pas de publier le résultat comme d’habitude.

  3. Poussin
    11 janvier 2019

    Bonjour Laurent,

    Nous sommes le 11 Janvier 2019, et j’ai trouvé votre page un peu par hasard en fouillant le net.
    Mon père a eu une pneumonectomie il y a deux ans, ablation surrénale gauche également. Chimio + rayons.
    Puis rayons car métastases au cerveau. Le traitement a fonctionné… Mais les douleurs et effets secondaires….
    Puis actuellement, chimio à nouveau car présence d’une métastase aux environs du foie (je n’ai pas eu plus de précisions) mais elle n’inquiète pas trop les médecins, puisqu’ils ont préféré attendre tranquillement que les fêtes de fin d’année passent pour attaquer chimio.

    Quand je lis votre récit, je le met en parallèle avec tout ce que mon père et nous avons vécut.
    J’ai la gorge nouée et je sais parfaitement par quoi vous êtes passé. J’ai tellement d’admiration pour toutes ces personnes, comme vous et mon père, qui ont vécu et vivent cette terrible maladie.
    Malgré la fatigue, les douleurs terribles et le moral en dents de scie, vous avez su tenir votre site régulièrement à jour.. Admiration totale.
    Mon père végète depuis bien un an sur le canapé, c’est dur de le voir comme ça, il ne sort plus. C’était une montagne avant la maladie, une force de la nature.
    Mais quand je vous lis, j’ai l’espoir de le revoir à la pêche ou dans son jardin un jour.

    Je voudrai vous remercier pour votre site, même si au travers de vos mots j’ai revécut notre cauchemar des deux dernières années, et bien ça m’a fait du bien… Nous ne sommes pas seuls.

    Je lirai d’autres articles..

    Prenez soin de vous.

    Poussin.

    Répondre
    1. Laurent
      11 janvier 2019

      Bonjour Poussin, merci pour votre soutient et les mots gentils à propos de ce site.
      Vous avez raison le cancer comme bien d’autres maladies est un cauchemar pour le malade, mais également pour son entourage.
      Ce que je retiens de tout cela plus de six ans après la fin de mes traitements et pour avoir depuis 2012 partagé avec de nombreux malades sur internet, c’est que si cela ne fait pas tout, garder le moral est vraiment très important. Tant pour le malade que pour ses proches, il est important de toujours voir cette lueur d’espoir si infime soit-elle.
      Je vous souhaite ainsi qu’à votre famille et votre papa encore plein de courage.

      Laurent

      P:S: Si vous avez, vous ou votre papa besoin de soutien et que vous n’y êtes pas déjà inscrits, je vous recommande le réseau « mon réseau cancer du poumon« .

  4. Christophe
    12 avril 2019

    Bonjour,

    Puisqu’apparemment cette page a été choisie pour les commentaires, je suis le mouvement 🙂

    D’abord merci pour le temps consacré à faire exister ce site car il est vrai que trouver des infos et surtout des témoignages positifs sur internet n’est pas évident.

    J’ai revécu aussi mon parcours, même si moins avancé que le votre : le long moment d’attente après les examens pour avoir la confirmation du diagnostic, les chimios (même si très peu d’effets secondaires pour moi), la pneumectomie (gauche) et maintenant je vais attaquer les chimios d’après opérations.

    Mon moral est bon et votre site y aura contribué. 😉

    Bien à vous


    Christophe

    Répondre
    1. Laurent
      12 avril 2019

      Bonsoir Christophe,

      Merci pour votre (ton ?) commentaire. Heureux de lire que mon témoignage contribue un peu à votre bon moral. Le moral et l’espoir sont deux médicaments indispensables à tous bons traitements 🙂
      Je vous souhaites encore du courage pour les semaines de chimio et puisque vous avez choisi cette page pour commenter, j’espère que vous reviendrez bientôt me dire que l’on vous a déclaré en « rémission ».
      Amicalement Laurent

  5. Muriel
    6 juillet 2019

    Je ne suis pas certaine aujourd’hui on s avance a dire guérison même au bout de 5 ans
    Mais déjà l espacement des examens et le dernier contrôle permet de se dire qu on a mis un beau pied de nez a la maladie
    Personnellement au bout de 3 ans et demi demis le début de la maladie j ai encore des contrôles tous les 4 mois
    Mon onco souhaite attendre 3 ans de rémission pour passer à 6 !
    Aujourd’hui je fête mes 2 ans une petite coloscopie lundi ou j espere transformer l essai !
    D un cote ces examens nous stressent et sont trop souvent mais de l’autre c est le seul moyen de savoir ! Et peut nous rassurer …
    J ai eu parfois des gros coups de fatigue de faiblesse et souvent je disais heureusement que je viens d avoir mes résultats
    J ai l.impression qu au fond on n est jamais tranquille dans notre tête même si on essaie d d’oublier et de profiter de la vie
    Peut-être qu effectivement le mot guérison nous conforterait !

    Répondre
    1. Laurent
      8 juillet 2019

      Bonjour Muriel,
      Pour ma part mal grès le nombres de personnes important que je lis depuis 2012 dans les groupes de paroles (sur internet), et sur « mon réseau cancer du poumon« , je ne connais personne à qui un médecin à dit « vous êtes guéri ».
      Oui Muriel tant que l’on est en traitement et que les contrôles sont positifs, il y en a tous les 3 mois. Ils ne commencent à être espacés qu’à partir du moment où l’on est en rémission et selon un protocole bien défini.
      Je pense qu’oublier plus ou moins ou même totalement dépends de plusieurs facteurs. En premier cela dépend beaucoup de la personnalité de chacun. Cela dépend aussi de ce que le cancer vous aura pris. Plus il y aura de changements entre l’avant cancer et l’après cancer et moins il sera facile de l’oublier.
      Pour le mot « guérison », ce n’est effectivement qu’un mot. Qu’il soit prononcé ou non ne change rien à la réalité 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remonter en haut